Festival de Cannes

Le Prix du Jury œcuménique sera remis samedi

  • Les six membres du Jury œcuménique. La pasteure Karin Achtelstetter est la deuxième à gauche.
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-05-20 20:32 || Monde Monde

La Torontoise et membre du Jury œcuménique Karin Achtelstetter a assisté à la projection, mercredi, de Juste la fin du monde, le nouveau film de Xavier Dolan en compétition officielle au Festival de Cannes.

Ses impressions? Impossible de lui soutirer quoi que ce soit. «Je ne peux rien dire. Je suis vraiment désolée», lance-t-elle, en éclatant de rire au téléphone.

Cette pasteure de l'Église évangélique luthérienne en Bavière est l'une des six membres du Jury œcuménique du Festival de Cannes. Chaque jour, elle doit visionner trois ou quatre films. Les autres membres du jury en font autant. Samedi, ils choisiront ensemble une œuvre qui obtiendra le Prix du Jury œcuménique.

C'est la première fois que la pasteure Achtelstetter, qui réside depuis six ans à Toronto, participe au Festival de Cannes. «J'adore Cannes. La sélection y est incroyable», dit celle qui a été, en 2014, membre du jury œcuménique lors du Festival des films du monde de Montréal.

Y a-t-il des films incontournables cette année? «Ce sont tous des films qui cheminent. Il y a un processus de réflexion, de maturation.» Non, elle n’a pas de films préférés à ce jour. La décision des membres du jury ne sera connue que samedi en soirée.

La pasteure Karin Achtelstetter est secrétaire générale de l'Association mondiale pour la communication chrétienne. Le siège de cet organisme, qui compte des membres dans 120 pays, est justement à Toronto.

Présent à Cannes depuis 1974, le Jury œcuménique remet un prix à un film de la compétition officielle. Les six membres du jury sont nommés par deux associations, Signis, de l'Église catholique, et InterFilm, des Églises protestantes.

Le Prix du Jury œcuménique est attribué à des œuvres qui illustrent des valeurs telles que la justice, la dignité de tout être humain, le respect de l’environnement, la solidarité et la réconciliation.

 

du même auteur

Il y a six mois, lorsque que le pape François a accepté, en raison de son âge, la démission de Paul Lortie comme évêque de Mont-Laurier, il a nommé Paul-André Durocher (photo) à titre d'administrateur apostolique. Il lui a aussi confié un mandat, celui «de faire une étude sur l’avenir du diocèse et
2020-01-17 12:45 || Québec Québec

Mont-Laurier: fusionner ou maintenir le diocèse?

Le chant 'Hâtons-nous en chemin', composé par Robert Lebel à l'occasion du 400e de Marguerite Bourgeoys, a été présenté le 12 janvier pour la toute première fois. C'est Violaine Paradis, religieuse de la Congrégation de Notre-Dame,qui l'a interprété à la fin de la célébration.
2020-01-17 09:05 || Québec Québec

Lancement d'une année en hommage à Marguerite Bourgeoys

Le nonce apostolique, Mgr Luigi Bonazzi (à gauche) salue le nouvel évêque de Saint-Jean-Longueuil, Mgr Claude Hamelin, le 10 janvier 2020.
2020-01-14 16:36 || Québec Québec

Claude Hamelin, un évêque «en amour» avec son diocèse

articles récents

Présenté lors des Rencontres internationales du documentaire de Montréal de 2019, le premier long métrage de Maxime Faure, Ainsi soient-elle, interroge les souvenirs, le quotidien mais surtout l'avenir des religieuses auxiliatrices du Québec.
2019-11-18 15:46 || Québec Québec

Première à Montréal du documentaire 'Ainsi soient-elles'

Le documentaire Amoureuses, sur les moniales dominicaines de Berthierville avant qu'elles ne quittent leur monastère, prend l'affiche ce vendredi 27 septembre.
2019-09-27 10:15 || Québec Québec

Un film documente le départ des moniales dominicaines de Berthierville

Environ 200 personnes ont assisté à la première du documentaire Cœurs à cœurs au Musée national des beaux-arts du Québec le 23 avril 2019.
2019-04-24 17:53 || Québec Québec

Lancement du documentaire Cœurs à cœurs consacré aux ursulines de Québec