Fondatrice de l'Institut des Petites Sœurs de la Sainte-Famille

Québec reconnait mère Marie-Léonie comme «personnage historique»

Détail d'une image pieuse représentant mère Marie-Léonie Paradis.
Détail d'une image pieuse représentant mère Marie-Léonie Paradis.   (Courtoisie)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-12-20 19:46 || Québec Québec

Le Québec désigne mère Marie-Léonie comme «personnage historique». Cette annonce a été faite lundi par le ministre de la Culture et des Communications et député de Sherbrooke, Luc Fortin.

Il a indiqué que cette désignation souligne le «rôle historique des communautés religieuses dans l'évolution de la société québécoise en matière de santé, d'éducation et de services sociaux».

«Son œuvre restera gravée dans notre mémoire collective», a souligné le ministre Fortin.

Mère Marie-Léonie a fondé l'Institut des Petites Sœurs de la Sainte-Famille en 1880. Elle en fut  la première supérieure. Cet institut devait se vouer au service domestique des collèges, des séminaires, des évêchés et des maisons de formation de prêtres. En 1895, mère Marie-Léonie a déménagé la maison-mère de sa communauté à Sherbrooke, d’où l'Institut a rapidement essaimé pour compter 42 maisons religieuses au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Ontario et aux États-Unis. Elle est décédée à Sherbrooke en 1912.

Mère Marie-Léonie Paradis a été béatifiée à Montréal le 11 septembre 1984 par le pape Jean-Paul II.

L’archevêque de Sherbrooke, Mgr Luc Cyr, a rappelé que mère Marie-Léonie a porté «de grandes valeurs chrétiennes: l'unité, la charité, l'accueil de l'autre et l'humilité».

«Elle reste un modèle éloquent en ce qui concerne son cheminement spirituel et l'accomplissement de la noble mission à laquelle elle était vouée», a-t-il ajouté.

La secrétaire générale de la communauté des Petites Sœurs de la Sainte-Famille, sœur Marie Paule Carrier, a indiqué que les membres de sa communauté sont «honorées» par cette reconnaissance accordée à leur fondatrice.

«En raison de ce qu'elle a accompli, sœur Marie-Léonie demeure une source d'inspiration inépuisable pour nous toutes. Ainsi, j'ajouterais humblement que la désignation de notre mère fondatrice met aussi en lumière le profond engagement de notre communauté dans les collèges, auprès des scolastiques et des élèves», a précisé sœur Carrier.

 

du même auteur

«Nous pensons que le projet de loi 21, tel qu’il est rédigé actuellement, nourrira la crainte et l’intolérance, plutôt que de contribuer à la paix sociale», dit l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.
2019-06-14 12:23 || Québec Québec

Le projet de loi 21 nourrit «crainte et intolérance» selon les évêques

Intérieur de l'église Sainte-Agnès, à Lac-Mégantic.
2019-06-10 11:40 || Québec Québec

Sherbrooke: un nouveau «prêtre», pas «curé», précise l’archidiocèse

L’archidiocèse de Québec a présenté le 4 juin sa nouvelle directrice des communications, Valérie Roberge-Dion.
2019-06-04 16:05 || Québec Québec

Nouvelle directrice des communications pour l'archidiocèse de Québec

articles récents

Le Musée des religions du monde de Nicolet biffe de son appellation le terme «religions» et devient le Musée des cultures du monde.
2019-06-12 13:07 || Québec Québec

Nouveau nom pour le Musée des religions du monde

La religieuse Lucille Côté, une des responsables de la vente de samedi et de dimanche à la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne.
2019-05-16 19:55 || Québec Québec

Vente d'objets appartenant aux Sœurs de Sainte-Anne

Marie-Ève Maillé a remporté le prix du meilleur essai 2019 pour 'L’affaire Maillé: l’éthique de la recherche devant les tribunaux' (Écosociété).
2019-04-16 09:00 || Québec Québec

Des œuvres sur l'amour, l'éthique et le dialogue primées