Enquête sur les partenaires de Développement et Paix

Caritas: pas de décision lors de l'assemblée plénière des évêques canadiens

Lors de leur assemblée plénière annuelle qui débute le lundi 23 septembre 2019, les évêques du Canada ne prendront pas de décision finale sur les 52 partenaires de Développement et Paix dont le financement est suspendu depuis maintenant deux ans.
Lors de leur assemblée plénière annuelle qui débute le lundi 23 septembre 2019, les évêques du Canada ne prendront pas de décision finale sur les 52 partenaires de Développement et Paix dont le financement est suspendu depuis maintenant deux ans.   (Archives Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-09-20 11:59 || Canada Canada

Lors de leur assemblée plénière annuelle qui débute le lundi 23 septembre 2019, les évêques du Canada ne prendront pas de décision finale sur les 52 partenaires de Développement et Paix dont le financement est suspendu depuis maintenant deux ans.

«La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) et Développement et Paix ont conclu une entente qui veut que le rapport soit soumis à l’Assemblée plénière de la CECC et au Conseil national de Développement et Paix», a indiqué le jeudi 20 septembre Lisa Gall, coordonnatrice des communications de la CECC.

Elle a ajouté que «les réflexions qui ressortiront de l’assemblée plénière seront discutées lors de réunions ultérieures du Conseil permanent de la CECC et du Conseil national de Développement et Paix, après quoi une décision sera prise concernant l’action appropriée à assurer par l’un ou l’autre ou les deux organismes».

En mars 2019, la CECC avait pourtant assuré que le rapport de cet «examen commun» sur les partenaires de la Caritas canadienne «émettrait une série de recommandations visant à savoir si les partenariats devraient prendre fin, continuer ou continuer sous réserve de certaines conditions».

Ces recommandations seraient soumises aux instances des deux organismes, avait-on alors précisé, pour ensuite être présentées à «tous les évêques du Canada». Le seul moment où tous les évêques du Canada se réunissent est cette assemblée plénière qui se déroule à la fin du mois de septembre de chaque année.

Une discussion des évêques canadiens sur les partenaires de Développement et Paix aura bien lieu la semaine prochaine à Cornwall, en Ontario, mais ce ne sera pas durant la journée et demie où les journalistes et les observateurs sont admis à la rencontre épiscopale.

L'agence Présence a tenté de savoir quand aurait lieu cette discussion, combien de temps elle durerait et si le directeur général de Développement et Paix serait présent lors du dépôt du rapport de cet examen mené conjointement par l'organisme qu'il dirige et la conférence épiscopale. Ni la CECC ni Développement et Paix n'a voulu répondre à cette question.

Une demande d'entrevue a aussi été sollicitée avec le président-sortant de la CECC, Mgr Lionel Gendron, immédiatement après la discussion sur le rapport conjoint.

«Une entrevue avec le président de la CECC sur cette question serait prématurée avant que la CECC et Développement et Paix ne fassent une annonce éventuelle sur la mise en œuvre possible d’un plan d’action», a indiqué madame Gall.

Lors de l'assemblée plénière de septembre 2018, Mgr Gendron avait déclaré que les «résultats de l'examen commun seront communiqués à tous les évêques lorsqu’il sera terminé». Serge Langlois, directeur général de Développement et Paix, avait alors dit espérer un dénouement rapide de cette affaire.  

«On espère que les fonds seront bientôt débloqués car ce sont des sommes importantes. De plus, ce sont des sommes qui appartiennent aux gens du Sud. On a besoin de cet argent pour soutenir des projets là-bas», avait-il déclaré.

À un journaliste qui lui demandait quand le rapport serait finalement présenté aux évêques, il avait répondu: «Je ne suis pas Nostradamus. Je n'ose pas mettre de date, mais mon cœur vous dirait: dès la semaine prochaine. Sérieusement, dès que possible sera le mieux.»

L'assemblée plénière annuelle des évêques canadiens se tiendra au Centre NAV de Cornwall, en Ontario, du 23 au 27 septembre 2019. Quelque 90 évêques y sont attendus.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

 

du même auteur

Un second recours collectif intenté contre les Frères du Sacré-Cœur du Québec pourra aller de l'avant.
2019-12-06 09:24 || Québec Québec

Un 2e recours collectif autorisé contre les Frères du Sacré-Cœur

La rencontre du Conseil national de Développement et Paix, la plus haute instance décisionnelle de l'organisme, se tenait dans cet édifice du boulevard René-Lévesque du 29 novembre au 1er décembre.
2019-12-06 00:00 || Canada Canada

Rencontre cruciale de Développement et Paix: le flou persiste

Le collectif de féministes chrétiennes L'Autre Parole, l'Association des religieuses pour les droits des femmes et les Jésuites du Canada ont aussi fustigé la direction de l'organisme Développement et Paix pour avoir remis au groupe haïtien Fanm Deside (photo) un ultimatum.
2019-12-02 13:54 || Canada Canada

Salve de critiques contre Développement et Paix

articles récents

Le collectif de féministes chrétiennes L'Autre Parole, l'Association des religieuses pour les droits des femmes et les Jésuites du Canada ont aussi fustigé la direction de l'organisme Développement et Paix pour avoir remis au groupe haïtien Fanm Deside (photo) un ultimatum.
2019-12-02 13:54 || Canada Canada

Salve de critiques contre Développement et Paix

Image pieuse d'Ovide Charlebois de 1936
2019-12-02 11:09 || Vatican Vatican

Le Québécois Ovide Charlebois déclaré «vénérable»

Les membres du Conseil national de Développement et Paix - la plus haute instance décisionnelle de l'organisme - savent déjà qu'à leur prochaine rencontre, qui débute le 29 novembre, les propositions qu'ils voteront auront un grand impact sur la structure démocratique de l'organisme qu'ils dirigent.
2019-11-28 08:29 || Canada Canada

Une rencontre sous tension pour Développement et Paix