En dépit du vote du 41e Synode général

Des évêques anglicans autoriseront tout de même le mariage gai

Le primat de l'Église anglicane, Mgr Fred Hiltz, n'a pas commenté ces initiatives diocésaines durant son mot d'ouverture prononcé au dernier jour du 41e Synode général de l'Église anglicane du Canada.
Le primat de l'Église anglicane, Mgr Fred Hiltz, n'a pas commenté ces initiatives diocésaines durant son mot d'ouverture prononcé au dernier jour du 41e Synode général de l'Église anglicane du Canada.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-07-12 11:58 || Canada Canada

À peine une heure après que les membres du 41e Synode général de l'Église anglicane du Canada aient rejeté la proposition qui aurait permis la célébration de mariages gais, des évêques ont annoncé qu'ils allaient autoriser, à l'intérieur de leurs juridictions ecclésiales, les mariages entre conjoints de même sexe.

«Quand le résultat du vote a été connu, j'ai été extrêmement déçu», confie Mgr John H. Chapman, évêque anglican d'Ottawa. «Toutefois, ce qui ressort des résultats, c'est qu'une part significative (70 %) des délégués au Synode général ont voté en faveur de l'autorisation des mariages entre conjoints de même sexe. C'est là une bonne nouvelle.»

Mais le changement n'aura pas lieu, explique l'évêque dans le site Web du diocèse d'Ottawa, car il faut que chacune des trois chambres (les évêques, le clergé et les laïcs) votent en faveur de la proposition (majorité absolue) pour qu'elle soit acceptée. «Il manquait une seule voix dans la chambre du clergé», déplore Mgr Chapman.

«C'est donc mon intention d'autoriser immédiatement les mariages entre conjoints de même sexe à l'intérieur du diocèse d'Ottawa.»

«Aucun membre du clergé ne sera obligé de célébrer de tels mariages», a-t-il précisé dans sa note. «Cette décision pastorale m'apparaît nécessaire, en ce moment dans l'histoire de notre diocèse et de notre Église.

Quelques minutes avant minuit, ce fut au tour de l'évêque du diocèse de Niagara de faire connaître ses intentions. À la une du site diocésain, Mgr Michael A. Bird a écrit que la décision du Synode général lui apparaît «profondément regrettable et incohérente avec le témoignage inclusif de notre Église».

«En accord avec plusieurs évêques de l'Église anglicane du Canada, c'est mon intention de répondre aux besoins de la communauté LGBTQ+ du diocèse de Niagara». Mgr Bird demande au clergé de son diocèse de l'informer s'ils célèbrent de tels mariages.

Les deux évêques mentionnent que d'autres évêques font aussi partie de ce mouvement en faveur de la célébration des mariages entre conjoints de même sexe. Aucun nom n'est toutefois mentionné. Le primat de l'Église anglicane, Mgr Fred Hiltz, n'a pas commenté ces initiatives diocésaines durant son mot d'ouverture prononcé au dernier jour du 41e Synode général de l'Église anglicane du Canada.

 

du même auteur

Six mois après avoir été agressé au couteau en pleine messe, le père Claude Grou, recteur de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal, se porte bien.
2019-10-17 11:33 || Québec Québec

«Je vais bien, très bien même», dit le recteur de l'Oratoire, 6 mois après son agression

Mgr Linda Nicholls est-elle devenue la 14e «primate» de cette Église? Ou est-elle devenue la toute première femme à accéder au titre de «primat» de l'Église anglicane du Canada?
2019-10-16 17:12 || Canada Canada

Primat ou primate? Débat linguistique à la tête de l'Église anglicane du Canada

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés

articles récents

Il ne reste que quelques mois à vivre pour la revue Ensemble. Publiée par l’archidiocèse de Sherbrooke depuis 50 ans, elle sera abandonnée à l’été 2020.
2019-10-21 17:14 || Québec Québec

L’archidiocèse de Sherbrooke cessera de publier sa revue

Six mois après avoir été agressé au couteau en pleine messe, le père Claude Grou, recteur de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal, se porte bien.
2019-10-17 11:33 || Québec Québec

«Je vais bien, très bien même», dit le recteur de l'Oratoire, 6 mois après son agression

Mgr Linda Nicholls est-elle devenue la 14e «primate» de cette Église? Ou est-elle devenue la toute première femme à accéder au titre de «primat» de l'Église anglicane du Canada?
2019-10-16 17:12 || Canada Canada

Primat ou primate? Débat linguistique à la tête de l'Église anglicane du Canada