"/>

13e primat de l'Église anglicane du Canada

Mgr Fred Hiltz démissionnera en juillet 2019

Fred Hiltz est le primat de l'Église anglicane du Canada. Il quittera son poste en 2019.
Fred Hiltz est le primat de l'Église anglicane du Canada. Il quittera son poste en 2019.   (Archives Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-05-23 21:25 || Canada Canada

Dans un peu plus d'un an, une quarantaine d'évêques et quelque 250 délégués choisis parmi les laïcs et les membres du clergé des diocèses anglicans du Canada convergeront vers Vancouver. Lors du 42e Synode général de l'Église anglicane du Canada, ils voteront, en deuxième lecture, sur un amendement au canon no 21 de cette Église.

C'est ce canon  - ou règlement - qui définit le mariage (entre un homme et un femme, selon le texte actuel, ou bien entre des partenaires ou des parties au mariage, selon la nouvelle formulation proposée) et sa célébration dans les différentes paroisses anglicanes canadiennes.

Le vote sur le mariage homosexuel devait être le principal point à l'ordre du jour de cette rencontre nationale, la plus importante instance décisionnelle de l'Église anglicane du Canada, qui se déroule habituellement à tous les trois ans.

Mais voilà qu'un nouvel item s'ajoutera à la toute dernière journée des délibérations, a annoncé Mgr Fred Hiltz, le primat de l'Église anglicane du Canada. Les évêques, membres du clergé et laïcs devront choisir son propre successeur puisqu'il démissionnera à la fin du Synode général. L'évêque, homme ou femme, qui sera élu au terme d'un ou de plusieurs scrutins deviendra alors le 14e primat de cette Église.

Dans une lettre pastorale publiée au mois de janvier, Mgr Hiltz a expliqué qu'il a célébré en 2017, un double 40e anniversaire, soit ses «40 ans de mariage avec [sa] chère Lynne [Samways Hiltz]» et ses 40 ans de service à titre de ministre ordonné. Il a aussi rappelé qu'au mois de décembre 2018, il aura 65 ans, un âge où l'on songe habituellement de la retraite.

Servir toutes ces années comme prêtre, puis évêque diocésain et finalement comme primat aura été «un énorme privilège et une grande aventure assortie d'innombrables bénédictions», a-t-il écrit dans une lettre rendue publique le 7 janvier 2018.

Mais, «en toute honnêteté, ajoute Mgr Hiltz, il y a des jours où je me demande si je ne suis pas en train d'atteindre la date "meilleur avant" dans le leadership que je fournis». Après avoir relu les dispositions du canon no 3 sur le rôle du primat et au terme de «quelques nuits agitées», le 13e primat de l'Église anglicane du Canada a décidé de «démissionner à la fin du Synode général».

Élu en 2002 évêque du diocèse anglican de Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard, Mgr Fred Hiltz a été élu primat de l’Église anglicane du Canada lors du 38e Synode général, tenu à Winnipeg en 2007.

Procédure électorale

Trente jours au plus tard avant la rencontre du Synode général, la chambre des évêques devra se réunir et s’entendre sur les noms d’au moins trois d’entre eux à soumettre aux chambres des laïcs et du clergé.

Après une messe célébrée ensemble, les évêques se retirent et les chambres du clergé et des laïcs votent jusqu’à ce qu’un candidat obtienne une majorité des voix de la part des membres des deux chambres. C’est le primat sortant qui annoncera le nom de son successeur, le 14e primat de l’Église anglicane du Canada.

Depuis 1893, deux évêques du diocèse anglican de Montréal ont déjà été élus à la tête de cette Église. Ce sont Mgr William Bond de 1904 à 1906 et Mgr Andrew Hutchison de 2004 à 2007.

 

 

 

du même auteur

Un prêtre porte l'étole oblate. Les évêques du Québec et du Canada ont réagi au reportage de l'émission Enquête présentant des allégations d'abus sexuels contre des Autochtones par dix pères oblats.
2018-10-18 23:43 || Québec Québec

En marge des allégations contre les oblats, les évêques réitèrent leur «indignation»

Lancement à Montréal le 25 octobre d'Une bible des femmes.
2018-10-17 14:26 || Québec Québec

Lancement à Montréal d'Une bible des femmes

Aubin Boudreau, sœur Nicole Fournier et Jean-Pierre Léger ont souligné le 15 octobre 2018 le 20e anniversaire de la réouverture de l'Accueil Bonneau.
2018-10-16 15:18 || Québec Québec

Il y a 20 ans, l'Accueil Bonneau rouvrait ses portes

articles récents

Tiberio Romero, frère d'Oscar Romero, photographié à San Miguel, au Salvador, en 2015.
2018-10-15 16:42 || Monde Monde

Les deux frères d'Oscar Romero assistent à sa canonisation

Des fidèles suivent la cérémonie de canonisation d'Oscar Romero sur écran géant à San Salvador le 14 octobre 2018.
2018-10-15 11:49 || Monde Monde

Le Salvador célèbre son premier saint, dont l’héritage reste bien vivant

Le pape a accepté la démission du cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington, le 12 octobre 2018. Le cardinal avait été critiqué dans la foulée de la publication du rapport du grand jury sur les abus sexuels couverts par l'Église en Pennsylvanie.
2018-10-12 11:16 || Monde Monde

Le pape accepte la démission du cardinal Wuerl

 
 
 

À la une

L’anthropologue Luce Des Aulniers a fait le point sur notre rapport à la mort dans le cadre du colloque sur les rites funéraires catholiques au sein de la francophonie canadienne qui se tenait à l’Université Laval les 17 et 18 octobre.
2018-10-18 12:31 || Canada Canada

Et à l'heure de notre mort

Lancement à Montréal le 25 octobre d'Une bible des femmes.
2018-10-17 14:26 || Québec Québec

Lancement à Montréal d'Une bible des femmes

Aubin Boudreau, sœur Nicole Fournier et Jean-Pierre Léger ont souligné le 15 octobre 2018 le 20e anniversaire de la réouverture de l'Accueil Bonneau.
2018-10-16 15:18 || Québec Québec

Il y a 20 ans, l'Accueil Bonneau rouvrait ses portes