Affaire Theodore E. McCarrick

Pour la 1re fois, le pape dément les allégations de Vigano

Le pape a démenti les allégations d'un ancien nonce apostolique aux États-Unis selon lesquelles il avait été mis au courant de l'inconduite sexuelle du cardinal Theodore E. McCarrick dès 2013.
Le pape a démenti les allégations d'un ancien nonce apostolique aux États-Unis selon lesquelles il avait été mis au courant de l'inconduite sexuelle du cardinal Theodore E. McCarrick dès 2013.   (CNS photo/Paul Haring)
2019-05-28 11:08 || Vatican Vatican

Près d'un an plus tard, le pape François a nié les affirmations d'un ancien nonce apostolique aux États-Unis, l'accusant, ainsi que d'autres responsables de l'Église, de ne pas avoir donné suite aux accusations d'abus de conscience et de pouvoir de l'ancien cardinal de Washington, Theodore E. McCarrick.

«Je ne connaissais évidemment pas McCarrick. Rien, rien. J'ai répété à plusieurs reprises que je ne savais pas, que je ne savais pas du tout», a déclaré le pape dans une entrevue avec la journaliste mexicaine Valentina Alazraki publiée par Vatican News le 28 mai. «Vous savez que je ne connaissais rien de McCarrick; sinon, je ne serais pas resté silencieux.»

Dans une lettre ouverte publiée pour la première fois en août 2018, Mgr Carlo Maria Vigano, qui a été nonce aux États-Unis de 2011 à 2016, a affirmé avoir informé le pape de ces allégations dès 2013.

Le pape, qui était à Dublin pour la Rencontre mondiale des familles lors de la publication de ces allégations, avait refusé de les commenter directement et avait demandé aux journalistes de «lire cette déclaration attentivement et de faire [leur] propre jugement».

Le pape a déclaré à Alazraki que cette réponse était «un acte de foi» de la part des personnes lisant le document. «Peut-être que quand un peu de temps aura passé, j'en parlerai», avait-il déclaré lors de son vol de retour pour Rome.

À l'époque, il n'avait pas lu la lettre entière de Vigano et avait décidé de «faire confiance à l'honnêteté des journalistes» et leur avait demandé de tirer leurs propres conclusions.

Le pape François a déclaré que les reportages sur les incohérences dans le témoignage de l'archevêque Vigano «étaient très bons, c'était mieux que de m'expliquer pour me défendre. [Les journalistes] ont jugés avec la preuve qu'ils avaient entre les mains.»

Une autre raison de rester silencieux, a-t-il dit, était d'essayer d'imiter l'approche adoptée par Jésus le Vendredi saint, où, face à «un climat de perversité, il a fermé la bouche».

«Le Seigneur nous a appris ce chemin et je le suis», a déclaré le pape.

«Face à un climat de perversité, vous ne pouvez pas répondre», a déclaré le pape François. «Et cette lettre était vicieuse, comme vous vous en êtes rendu compte par la suite, qu'elle a été payée, comme certains d'entre vous l'ont signalé. Je ne sais pas [si c'est vrai], mais j'examine les conséquences.»

Junno Arocho Esteves

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le pape est accueilli par un autochtone au Coliseo Regional Madre de Dios à Puerto Maldonado, au Pérou, le 19 janvier 2018.
2019-08-15 16:00 || Monde Monde

Le pape explique sa démarche pour l'Amazonie dans une entrevue

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Un homme tient un crucifix dans la cathédrale de Santiago, au Chili, en mai 2018. Une enquête interne mise en place par la Compagnie de Jésus a révélé que le célèbre jésuite Renato Poblete Barth a abusé de plus d'une douzaine de femmes pendant près de 50 ans.
2019-08-05 14:09 || Monde Monde

La mémoire d'un célèbre prêtre chilien entachée par ses nombreux abus

articles récents

Le pape est accueilli par un autochtone au Coliseo Regional Madre de Dios à Puerto Maldonado, au Pérou, le 19 janvier 2018.
2019-08-15 16:00 || Monde Monde

Le pape explique sa démarche pour l'Amazonie dans une entrevue

Le père Alain Ambeault est le nouveau directeur général de la Conférence religieuse canadienne
2019-08-14 19:15 || Canada Canada

«Le sens profond de l'engagement à la vie consacrée doit renaître»

Les évêques du Canada estiment qu'ils sont les gardiens ou les intendants des sommes versées chaque année par les catholiques à l'organisme Développement et Paix. Une telle affirmation fait toutefois sourciller un expert.
2019-08-07 11:00 || Canada Canada

Les évêques peuvent-ils retenir les dons versés à Développement et Paix?