Reportage d'Enquête sur des agressions sexuelles contre des Autochtones

En marge des allégations contre les oblats, les évêques réitèrent leur «indignation»

Un prêtre porte l'étole oblate. Les évêques du Québec et du Canada ont réagi au reportage de l'émission Enquête présentant des allégations d'abus sexuels contre des Autochtones par dix pères oblats.
Un prêtre porte l'étole oblate. Les évêques du Québec et du Canada ont réagi au reportage de l'émission Enquête présentant des allégations d'abus sexuels contre des Autochtones par dix pères oblats.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-10-18 23:43 || Québec Québec

Dans une déclaration émise quelques minutes après la diffusion d'un reportage de l'émission Enquête de Radio-Canada sur des agressions sexuelles qui auraient été commises par dix missionnaires oblats dans des communautés autochtones, l'Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) «redit son indignation et sa honte» devant le «terrible drame des abus sexuels et physiques faits aux mineurs par des membres du clergé ou de communautés religieuses».

«Le désir le plus sincère de tous les évêques est que vérité soit faite et que justice soit rendue envers toutes les victimes», indique le communiqué officiel.

«L’Église au Québec, dans un souci de vérité, de justice et de guérison veut s’impliquer pour dénoncer les agresseurs, pour travailler avec les corps policiers et les tribunaux et pour prendre soin des victimes», ajoute l'AECQ.

Le reportage intitulé Les Oblats: Régner sur les âmes et les corps fait entendre les témoignages d'Innus et d'Atikamekws qui confient avoir été agressés sexuellement, durant leur enfance, par des membres de la congrégation des Oblats de Marie-Immaculée.

Plusieurs victimes ont confié à la journaliste Anne Panasuk s'être plaints, en vain, auprès d'autorités religieuses.

L'AECQ ne commente toutefois pas les allégations faites durant l'émission Enquête, «les tribunaux n’ayant pas encore terminé de se pencher sur ces cas qui, de plus, concernent en première ligne une communauté religieuse».

Guide contre les abus sexuels

Ce reportage a été diffusé deux semaines après que la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) ait publié un guide sur la mise en place des mesures de protection des mineurs et la prévention des abus sexuels dans l'Église.

Le document épiscopal, intitulé Protection des personnes mineures contre les abus sexuels: Appel aux fidèles catholiques du Canada pour la guérison, la réconciliation et la transformation, propose une série de lignes directrices afin d'«aider les évêques et les supérieurs majeurs à mettre à jour des protocoles visant à prévenir la perpétration d’abus sexuels à l’endroit de personnes mineures par des membres du clergé et à répondre aux plaintes».

Le guide épiscopal demande notamment aux évêques et aux supérieurs de communautés religieuses de rendre publiquement des comptes et de «prévoir la nomination d’une personne responsable des relations avec les médias pour toutes questions concernant les allégations d’abus sexuels».

Jeudi matin, l'agence de presse Présence a demandé aux Oblats de Marie-Immaculée de réagir au reportage qui serait diffusé en soirée.  Au moment d'écrire ces lignes, la congrégation n'avait toujours pas commenté les allégations contre dix de ses membres, dont certains sont toujours vivants.

Du côté de la CECC, auteure du récent guide sur la prévention des abus sexuels dans l'Église, on dit «prendre part à la douleur des victimes». Toutefois, «comme l’émission en question concerne des allégations d’abus commis par des membres d’une communauté religieuse spécifique, la CECC n’est pas en mesure de procéder à une entrevue à ce sujet», a indiqué Lisa Gall, coordonnatrice des communications de la conférence épiscopale.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission. Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Une série de vidéos entend dénoncer les problèmes de l'Église catholique au Québec et proposer des solutions.
2019-01-22 22:00 || Québec Québec

Le retour de l'insolent frère Untel

Le journaliste français Jean-Claude Guillebaud propose que la France s'inspire du Québec pour sortir de la crise des gilets jaunes.
2019-01-22 10:53 || Québec Québec

Gilets jaunes: un journaliste français propose de s'inspirer de Bouchard-Taylor

Reconnu coupable d'agression sexuelle le 8 janvier, le prêtre Brian Boucher a plaidé coupable le 21 janvier 2019 à l'ouverture d'un second procès pour agressions sexuelles.
2019-01-21 15:04 || Québec Québec

Second procès pour abus sexuels: Brian Boucher plaide coupable

articles récents

Reconnu coupable d'agression sexuelle le 8 janvier, le prêtre Brian Boucher a plaidé coupable le 21 janvier 2019 à l'ouverture d'un second procès pour agressions sexuelles.
2019-01-21 15:04 || Québec Québec

Second procès pour abus sexuels: Brian Boucher plaide coupable

Marie Collins à la Rencontre mondiale des familles, à Dublin, le 24 août 2018.
2019-01-15 17:13 || Vatican Vatican

Une victime d'abus exige plus de redevabilité de l'Église

Brian Boucher, un prêtre de l’archidiocèse catholique de Montréal, a été reconnu coupable le 8 janvier d’agression sexuelle sur un adolescent de sa paroisse.
2019-01-09 10:42 || Québec Québec

Un prêtre de Montréal reconnu coupable d’agression sexuelle contre un mineur