Le procès attendu n'aura pas lieu

Entente à la Mutuelle d'assurance en Église

Le procès attendu cette semaine entre la compagnie Mutuelle d'assurance en Église (CMAE) et deux de ses administrateurs n'aura finalement pas lieu.
Le procès attendu cette semaine entre la compagnie Mutuelle d'assurance en Église (CMAE) et deux de ses administrateurs n'aura finalement pas lieu.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-06-21 15:07 || Québec Québec

Le procès attendu cette semaine entre la compagnie Mutuelle d'assurance en Église (CMAE) et deux de ses administrateurs n'aura finalement pas lieu.

Les membres de la CMAE ont été invités, par courriel, le mercredi 20 juin 2018 à s'intéresser à «un communiqué important émis par le conseil d'administration de votre Mutuelle».

En cliquant sur le lien proposé, les représentants de quelque 650 paroisses, communautés religieuses et diocèses ont appris que «la compagnie Mutuelle d’assurance en Église, Ferdinand Alfieri et Alfonso Graceffa annoncent qu’ils se sont désistés de leurs procédures judiciaires».

Rappelons que le 27 décembre 2017, Ferdinand Alfieri et Alfonso Graceffa, tout deux membres du conseil d'administration, avaient demandé aux tribunaux de déclarer qu'ils n'étaient pas en conflit d'intérêts du fait de leur lien avec l'archidiocèse de Montréal. Ils demandaient aussi à la Cour supérieure «de condamner le président et le directeur général [de la CMAE] pour diffamation» et d'obliger la compagnie d'assurances à rembourser les frais qu'ils ont dû verser à leurs avocats.

La Mutuelle avait répliqué à cette poursuite. En février 2018, elle a présenté une requête judiciaire pour que les deux administrateurs soient destitués parce qu'il «ne bénéficient plus de la légitimité nécessaire à l'exercice de la fonction d'administrateur au sein de la Mutuelle».

Un juge de la Cour supérieure devait entendre les arguments des deux parties du 18 au 21 juin 2018.

Le procès «n’aura jamais lieu», indique le communiqué que les membres ont reçu mercredi. Deux membres de la CMAE ont assuré à Présence avoir bien obtenu ce document qui compte deux paragraphes, qui n'est ni signé, ni distribué sur le papier entête officiel de la compagnie d'assurances. Chose curieuse, on y a oublié les majuscules à «Église» et «Mutuelle», laissant initialement planer des doutes sur l'authenticité du document.

Invités à confirmer et à commenter, dès mercredi soir, cette entente, l'administrateur Ferdinand Alfieri et le directeur général de la CMAE Sylvain Beaulieu n'avaient pas encore répondu au moment de publier ce texte.

«Les membres du Conseil d’administration ont convenu de travailler  ensemble dans un esprit de collégialité et de collaboration dans la poursuite de la mission de la compagnie Mutuelle d’assurance en Église pour le plus grand bénéfice de tous les membres», ajoute le document reçu cette semaine par les membres.

Ce revirement a été brièvement salué par l'archidiocèse de Montréal. «Ce sont les deux parties qui font la paix», a indiqué jeudi matin Erika Jacinto, la directrice des communications et des relations avec les médias de l'archidiocèse.

 

du même auteur

Anisa Gourate et son fils Muhammad photographiés en 2015 sur leur ferme près de Jijiga, en Éthiopie. Certains diocèses canadiens auraient remis à Développement et Paix les dons qu'ils retenaient depuis le printemps.
2018-11-20 19:18 || Canada Canada

Développement et Paix : des diocèses auraient restitué les dons retenus

L'archevêque d'Edmonton, Richard Smith, a été le premier à annoncer qu'il demandait de retenir les fonds collectés pour l'organisme catholique Développement et Paix au printemps dernier.
2018-11-20 09:43 || Canada Canada

Développement et Paix : des millions $ en dons toujours retenus

Dans une lettre aux responsables régionaux de Développement et Paix, le directeur général indique que l'organisme suspend le financement de 52 partenaires qui ne suivraient pas suffisamment les positions morales de l'Église.
2018-11-19 13:29 || Canada Canada

Développement et Paix suspend le financement du quart de ses partenaires

articles récents

Mgr Bernard Longley, archevêque de Birmingham, en Angleterre, a reconnu l'échec de l'Église dans la protection des enfants dans son témoignage dans le cadre de l'enquête indépendante sur les abus sexuels commis sur des enfants à Londres, le 16 novembre 2018.
2018-11-20 15:04 || Monde Monde

Un archevêque anglais s'excuse aux victimes d'abus pour la réaction de l'Église

Photo d'archive de Mgr Carlo Maria Vigano au Vatican en 2011.
2018-11-15 15:13 || Monde Monde

L'accusateur du pape condamné à restituer de l'argent à son frère

L'actuel archevêque de Moncton, Mgr Valéry Vienneau, était évêque de Bathurst lors du processus d'indemnisation des victimes d'abus sexuels.
2018-11-06 11:35 || Canada Canada

Le diocèse de Bathurst gagne la cause l'opposant à son assureur