"/>

Un prix pour son livre 'L'odyssée des illusions'

«J’ai été rattrapé par ce devoir de vérité» - Jean Lemire

Jean Lemire, auteur de L'odyssée des illusions.
Jean Lemire, auteur de L'odyssée des illusions.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-06-01 07:40 || Québec Québec

«Les années, les aventures et les difficiles constats ont créé une brèche dans les fondements de mes convictions», reconnaît Jean Lemire. Le cinéaste-biologiste qui, depuis un quart de siècle, sillonne les mers à bord du voilier Sedna IV, affiche aujourd'hui une mine sombre quand il réfléchit à l'avenir de notre planète.

Dans L'odyssée des illusions, un livre-bilan publié aux Éditions La Presse en 2016, l'auteur et explorateur estime que «nos petites victoires pour préserver la simple beauté du monde ne sont que de minuscules diachylons appliqués sur une nature meurtrie, blessée, mutilée, estropiée, battue et écorchée par nos mauvais traitements».

Son bouquin - illustré par quelque 150 photographies, émouvants témoins de ses expéditions - a reçu hier soir, 31 mai, le Prix du livre, catégorie Essai, remis par l'organisme Communications et Société.

Présidente du jury qui a récompensé cette œuvre, l'ex-réalisatrice Lise Garneau apprécie que les lecteurs et les lectrices soient invités, dans chacune des pages, à accompagner l'auteur «dans un voyage au cœur du monde et de l’humanité et, comme il l’écrit, au plus profond de son âme».

Mais, prévient-elle, «ce n’est pas qu’un livre d’images magnifiques témoignant de ses 25 années à parcourir la planète. C’est surtout un ouvrage de réflexion, un cri du cœur où les faits et les mots résonnent et interpellent».

«Ce livre n’est pas du tout ce qu’il devait être au point de départ», a confié Jean Lemire à la trentaine de personnes présentes lors de la remise des prix annuels de Communications et Société.

«Avec mes éditeurs, nous avions convenu qu’il allait être un simple recueil de photos, avec de belles grandes légendes, pour revisiter les principales étapes de nos missions. Mais j’ai été happé par quelque chose de plus grand, de plus fort, par un besoin réel de dire la vérité».

Une vérité, crue et directe, «celle qu’on laisse trop de souvent de côté quand on revient de ces grands voyages, pour ne pas choquer ou provoquer».

Il aurait bien aimé que ce bouquin le consacre comme un «prophète de bonheur» et qu'il soit  «une preuve tangible que tout est en voie de changer pour le mieux».

«Mais j’ai été rattrapé par ce devoir de vérité», ajoute-t-il. Cela n'en fait pas un livre pessimiste. «Je dirais plutôt que c'est un livre réaliste dans lequel je parle beaucoup d'espoir».

Cet espoir, il le trouve auprès des jeunes générations. «On leur a légué des valeurs environnementales qui sont beaucoup plus élevées que les valeurs lorsqu'on avait leur âge», observe-t-il.

Au terme de ses nombreux voyages, il ne fait aucun doute pour Jean Lemire que «le changement va passer par un nouveau pouvoir, celui des enfants d'aujourd'hui qui prendront le pouvoir demain».

«Leurs valeurs vont déterminer l'avenir de cette planète», dit-il avec conviction.

Autres prix

Communications et Société - qui célèbre cette année son 60e anniversaire - a remis des prix à trois œuvres (deux livres, un film) qui «abordent avec justesse et sensibilité les questions éthiques et enjeux de société qui animent le monde actuel».

Le Prix cinéma a été décerné au documentaire Callshop Istanbul de Hind Benchekroun et Sami Mermer. Entre ciel et mère (Novalis), de l'auteure Valérie Roberge-Dion, a obtenu le Prix du livre à thématique spirituelle.

 

du même auteur

La survivante de l'Holocauste Muguette Szpajzer-Myers a pu compter sur la générosité des gens pour s'en sortir.
2018-06-22 11:18 || Monde Monde

Entrevue avec Muguette Szpajzer-Myers, survivante de l’Holocauste

Le procès attendu cette semaine entre la compagnie Mutuelle d'assurance en Église (CMAE) et deux de ses administrateurs n'aura finalement pas lieu.
2018-06-21 15:07 || Québec Québec

Entente à la Mutuelle d'assurance en Église

Mgr Ignatius Kaigama, archevêque de Jos, a donné une conférence à Montréal le 14 juin 2018.
2018-06-18 13:12 || Monde Monde

Boko Haram utilise des enfants pour commettre des attentats-suicides

articles récents

Le père rédemptoriste Samuel Baillargeon, que l'on voit ici sur une photo non datée, est décédé à l'âge de 95 ans.
2018-04-09 11:06 || Québec Québec

Décès de l’auteur de l’Almanach populaire catholique

La nouvelle collection La vie en questions comprends huit livres.
2018-03-12 16:00 || Canada Canada

Une nouvelle collection pour aborder de manière concise les questions existentielles

Frère Marie-Victorin avec un chardon de Mingan en 1928.
2018-02-22 17:16 || Québec Québec

Frère Marie-Victorin: d'abord surprise, la communauté accueille bien la publication