Ancien doyen de la Faculté des sciences sociales de l'UL

Décès du dominicain Jean-Paul Montminy

Page couverture du livre intitulé Le catholicisme québécois coécrit par les sociologues Jean-Paul Montminy et Raymond Lemieux en 2000.
Page couverture du livre intitulé Le catholicisme québécois coécrit par les sociologues Jean-Paul Montminy et Raymond Lemieux en 2000.   (Courtoisie)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-01-11 17:00 || Québec Québec

Les funérailles du frère Jean-Paul Montminy, prêtre dominicain, ont lieu le 12 janvier à 11 h à l’église Saint-Dominique, à Québec. Au cours de sa carrière de sociologue, il a notamment été doyen de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval.

Jean-Paul Montminy est décédé dans son sommeil le 23 décembre à la Résidence Cardinal-Vachon de Québec, où il résidait depuis quelques années. Il avait 90 ans. Il sera inhumé le même jour que ses funérailles, au cimetière de Saint-Hyacinthe.

Après être entré chez les dominicains en 1951 et avoir été ordonné prêtre en 1955, il a continué ses études en sociologie à Paris et à l’Université Laval, où il a débuté sa carrière comme professeur adjoint à la Faculté des sciences sociales en 1964.

Il a occupé de nombreux postes au sein de l’administration universitaire et au sein de sa communauté religieuse.

C’est en 1988 qu’il devint doyen de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval.

«Était-ce sa vocation de dominicain, son origine familiale, sa sensibilité d’enfant de la Basse-ville formé au Pétit séminaire de Québec, Jean-Paul Montminy était un homme toujours prêt à rendre service en disposant de ses compétences, nombreuses, au profit de ceux qui le sollicitaient», indique Raymond Lemieux, professeur émérite de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval. Sociologue des religions, il a longtemps collaboré avec le frère Montminy, avec qui il s’était lié d’amitié.

Les deux hommes ont cosigné l’ouvrage intitulé Le catholicisme québécois, édité en 2000 aux Presses de l’Université Laval (IQRC). Cet ouvrage de 144 pages est encore largement lu par ceux qui s’intéressent à l’évolution et à l’état du catholicisme au Québec.

«Éducateur dans l’âme, il a aussi accompagné un grand nombre d’étudiants dans leurs propres aventures intellectuelles, aux trois cycles universitaires, sachant s’effacer devant leurs intuitions, taire son propre savoir pour laisser le champ libre à leurs découvertes, cosignant avec les plus avancés et des collègues d’autres facultés de nombreux textes, dont l’importante série de publications sur Les idéologies au Canada français», note le professeur Lemieux.

Jean-Paul Montminy a dirigé les tomes de cette série aux côtés de Fernand Dumont et de Jean Hamelin. On peut aujourd’hui consulter gratuitement ces ouvrages à cette adresse.

Pour Raymond Lemieux, le frère Montminy était un homme de service, d’écoute, d’action et de conviction. Il admirait sa fidélité: «tant dans ses amitiés personnelles que dans la fratrie dominicaine, il conjuguait remarquablement l’esprit d’ouverture propre à sa tradition spirituelle et l’attachement aux signes d’une appartenance toujours ouverte aux autres».

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Les évêques du Québec sont à l’aise avec la décision de la Ville de Montréal de retirer le crucifix de la salle du conseil.
2019-03-20 16:14 || Québec Québec

Crucifix: les évêques à l’aise avec le retrait annoncé par Montréal

La télévision d’État a annoncé le 19 mars sa décision de mettre fin à l’émission.
2019-03-19 11:33 || Canada Canada

ICI Radio-Canada annonce la fin de Second regard

Le gouvernement du Québec devrait déposer ce printemps un projet de loi pour encadrer le port de signes religieux chez certains employés de l'État.
2019-03-13 16:15 || Québec Québec

Enseignantes voilées: Québec se trompe de cible, disent les évêques

articles récents

Le sociologue clinicien Vincent de Gaulejac s'est intéressé à l'expérience des familles de djihadistes.
2018-11-13 15:31 || Monde Monde

Des sociologues dialoguent avec les djihadistes et leurs familles dans un processus de déradicalisation

Le professeur Philippe Roy-Lysencourt est le responsable scientifique du Centre d'études Marie-de-l'Incarnation depuis le 1er septembre 2018.
2018-10-02 20:10 || Québec Québec

«L'universalité» de Marie de l'Incarnation au cœur d'un colloque international

Gilles Langevin (1925-2018).
2018-09-07 11:10 || Québec Québec

Décès du jésuite Gilles Langevin