Auteure de nombreux ouvrages de spiritualité

Décès de la théologienne Marie-Thérèse Nadeau

La théologienne Marie-Thérèse Nadeau, 74 ans, est décédée le jeudi 1er novembre.
La théologienne Marie-Thérèse Nadeau, 74 ans, est décédée le jeudi 1er novembre.   (Gracieuseté Collège universitaire dominicain - Michelle Dabrowska)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-11-05 15:45 || Québec Québec

La théologienne Marie-Thérèse Nadeau, 74 ans, est décédée le jeudi 1er novembre, a annoncé le Collège universitaire dominicain (CUD). Professeure puis doyenne de la faculté de théologie de cette institution durant trois décennies, la religieuse, membre de la Congrégation de Notre-Dame, a pris sa retraite de l’enseignement l'été dernier.

Une maladie fulgurante l’a alors «assaillie et fragilisée dès la fin de l’été», indique-t-on. «Depuis le début de l’automne, ses sœurs prenaient soin d’elle à l’infirmerie de sa communauté à Montréal», ajoute la direction du CUD.

«L’enseignement de la théologie, sous diverses formes et à différents types de groupes, constituait pour elle un aspect essentiel de sa vocation et de sa mission dans l’Église et dans la société. Au cœur de cet enseignement, elle avait un souci profond et généreux pour ses étudiantes et étudiants», soulignent les responsables de cette institution d'Ottawa.

Le décès de Marie-Thérèse Nadeau, «c'est bien sûr une grande perte», lance Sophie Brouillet, éditrice chez Médiaspaul.

Auprès de cette maison d'édition québécoise spécialisée dans le livre religieux, c'est une vingtaine de livres de spiritualité que la professeure a publié au fil des années. Avec des titres comme Silence, la plus belle des paroles (2017), La conscience, une formidable boussole (2016), Un besoin fou d'espérance (2015) et L'art de vivre pleinement (2012), «c'est finalement une somme théologique qu'elle a réalisée», estime son éditrice des dix dernières années.

«C'est une auteure très dynamique, polyvalente, qui a un grand sens de la synthèse. Elle a cette capacité de choisir des thèmes qui rejoignent les gens», dit-elle, hésitante à utiliser des verbes au passé pour parler de cette auteure qu'elle a rencontrée, sans le savoir pour une toute dernière fois, à l'occasion du Salon du livre de l'Outaouais du printemps 2018.

«Elle n'a pas peur d'attaquer les sujets les plus costauds», raconte Sophie Brouillet, citant des titres comme Voir la souffrance autrement (2013) et Pardonner l'impardonnable (1998). Son dernier titre, Condamnés à l'amour, est arrivé en librairie à la fin du mois d'août.

Les funérailles de Marie-Thérèse Nadeau auront lieu à l'église Notre-Dame-de-Grâce le vendredi 9 novembre 2018 à 10 h 30. L’inhumation se fera au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, indique sa congrégation religieuse.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission. Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Mgr Lionel Gendron, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada et évêque de Saint-Jean-Longueuil.
2019-02-18 14:16 || Vatican Vatican

Abus sexuels dans l'Église: pas qu'un problème américain ou européen

Gabriel Groulx, président du conseil d'administration de la Mutuelle d'assurance en Église depuis quelques mois.
2019-02-14 20:47 || Québec Québec

Alfonso Graceffa demeure au CA de la Mutuelle d'assurance en Église

Alessandra Santopadre salue Rwaida Jabbour à son arrivée à Montréal. Les observent Antoine Kardouss et Mona Jabbour.
2019-02-12 16:18 || Québec Québec

«Cela fait sept ans que je n'ai pas vu ma sœur»

articles récents

Nos suggestions de livres à thématique religieuse pour Noël 2018.
2018-12-20 09:54 || Québec Québec

5 livres religieux à (s')offrir pour Noël

Le chroniqueur Alain Pronkin lors du lancement de son livre au Centre St-Pierre, à Montréal, le 1er novembre 2018,
2018-11-08 00:00 || Québec Québec

Les dossiers d'Alain Pronkin sur les cardinaux du monde

L'abbé Claude Paradis, l'animatrice Isabelle Maréchal, qui signe la préface. et Jean-Marie Lapointe lors du lancement du livre Confessions d'un prêtre de la rue.
2018-11-01 15:51 || Québec Québec

«Dans ma vie, personne ne m'a regardé vivre. Voudrais-tu me regarder mourir?»