300 personnes attendues

Pierre Lavoie au Déjeuner fraternité et prière

Détail de l'invitation.
Détail de l'invitation.   (Capture d'écran)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-11-15 21:14 || Québec Québec

Son nom apparaît pourtant depuis plusieurs semaines - et aujourd'hui encore - dans le programme officiel du Déjeuner fraternité et prière du 21 novembre 2017.

Mais Denis Coderre, l'ex-maire de Montréal ne sera sans doute pas présent mardi lors de ce rendez-vous annuel de réflexion initié en 1971, sous l’appellation de Déjeuner de la prière, par le maire Jean Drapeau et l'homme d'affaires J.-Robert Ouimet.

Au lendemain de sa défaite électorale le 5 novembre, le maire sortant a annoncé qu'après l'assermentation de la nouvelle mairesse Valérie Plante, il s'accorderait deux semaines de vacances pour «se retrouver et retrouver sa famille».

Cela n'empêchera pas quelque 300 convives, en majorité des gens d'affaires, de se rendre dès l'aube dans une grande salle de l'hôtel Plaza Centre-Ville pour déjeuner, prier et entendre une allocution de l'athlète Pierre Lavoie, le fondateur du Grand défi Pierre Lavoie.

Le Déjeuner Fraternité et prière invite chaque année une personnalité qui fait «ressortir les convictions et les valeurs qui ont forgé sa personne et qui révèle la source de ses engagements», explique le site Web de l'événement.

L'an dernier, c'est le cardinal Gérald Lacroix qui avait, en quarante-cinq minutes, résumé les moments-clés de sa vie de missionnaire laïc, de prêtre puis d’archevêque.

Mardi, avant le témoignage de Pierre Lavoie, l’ex-ambassadeur et représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies à New York, l’avocat L.-Yves Fortier, ainsi que le président du conseil et co-chef de la direction de Power Corporation, Paul Desmarais jr, liront des prières. C’est John LeBoutillier, ex-président et chef de la direction de Sidbec-Dosco, qui prononcera la prière de clôture.

Durant le Déjeuner fraternité et prière, la chanteuse Jessica Poulin interprètera notamment Prendre un enfant par la main (Yves Duteil) et Allez-vous en sur les places (Odette Vercruysse), un chant popularisé par John Littleton.

 

du même auteur

Le nonce apostolique, Mgr Luigi Bonazzi (à gauche) salue le nouvel évêque de Saint-Jean-Longueuil, Mgr Claude Hamelin, le 10 janvier 2020.
2020-01-14 16:36 || Québec Québec

Claude Hamelin, un évêque «en amour» avec son diocèse

Brisant une longue tradition, le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada ne publie pas cette année de lettre d'appui envers Développement et Paix dans le matériel promotionnel que distribue l'organisme partout au Canada durant la campagne Carême de partage.
2020-01-14 09:10 || Canada Canada

Pas de lettre d'appui de la CECC dans le matériel promotionnel

«Nous n'avons pas du tout été consultés. On a appris le changement par la voie journalistique. C'est un peu désolant», lance Marc Chevarie, enseignant au secondaire depuis maintenant 32 ans.
2020-01-13 15:13 || Québec Québec

Cours ECR: perplexité et déception chez les enseignants

articles récents

Martine Sanfaçon et Yves Bédard dans leur maison de Charlesbourg, à Québec.
2019-12-23 22:55 || Québec Québec

Noël dans le sens du monde

Sonia Sarah Lipsyc, docteure en sociologie, chargée de cours à l’Université de Montréal et rédactrice en chef de la revue La Voix Sépharade, veut faire connaître les résistances religieuses et spirituelles des juifs pendant la Shoah.
2019-12-19 15:11 || Québec Québec

La résistance spirituelle et religieuse durant la Shoah

Un homme à la solide carrure, Danny, était présent au brunch. Il souhaite pouvoir s'impliquer à son tour pour aider les itinérants un jour.
2019-12-11 11:16 || Québec Québec

Un premier brunch de Noël pour Notre-Dame-de-la-rue