Philanthropie

Pour Noël, l’Armée du Salut espère récolter 21,6 M$

Une bénévole participe à la campagne de Noël à Oshawa, en Ontario.
Une bénévole participe à la campagne de Noël à Oshawa, en Ontario.   (Courtoisie Armée du Salut)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-11-19 10:06 || Canada Canada

L’Armée du Salut a lancé le 18 novembre sa 129e campagne des «marmites de Noël». L’organisation chrétienne souhaite ainsi récolter 21,6 millions de dollars à travers le Canada.

Il s’agit de la plus importante campagne de financement populaire annuelle de l’organisation, qui indique vouloir venir en aide «à des millions de gens en situation de pauvreté».

«Comme un Canadien sur sept a de la difficulté à joindre les deux bouts, l'Armée du Salut dépend de cette collecte de fonds pour nourrir, vêtir et loger les gens dans le besoin, et les aider à devenir autonomes», a précisé l’organisation à l’occasion du lancement de sa campagne.

«L'Armée du Salut croit qu'une armée peut être nécessaire pour aider quelqu'un, et que les gens dans le besoin doivent sentir qu'ils ne sont pas seuls dans leur combat», a déclaré le lieutenant-colonel John P. Murray, secrétaire territorial des communications.

L’organisation est présente dans 400 communautés à travers le pays. L’argent qu’elle récolte lors de sa campagne de Noël permet de entre autres de financer ses programmes de désintoxication, d’aide au logement, de formations liées au monde du travail et des cours sur la composition d’un budget. L’objectif étant d’aider les gens «à se sortir de la pauvreté pour de bon».

Au Canada, l’Armée du Salut se targue d’être l’«un des plus importants fournisseurs non gouvernementaux de services sociaux du pays». L’an dernier, elle estime être venue en aide à environ 1,6 million de personnes.

Pour sa campagne des marmites de Noël, elle a développé des partenariats avec des géants de la vente comme Walmart, Loblaw, Costco, Canadian Tire, Metro, et Amazon.

«La campagne annuelle de marmites de Noël, qui se déroule dans plus de 2 000 emplacements partout au Canada, ne serait pas possible sans les milliers de préposés aux marmites qui font cadeau de leur temps», a rappelé l’organisation lundi.

Outre les emplacements physiques de collecte, elle propose des sites comme FilltheKettle.com (NDLR: «remplis la marmite») ou SalvationArmy.ca. «En plus de recueillir les dons en argent et par chèque, bon nombre d'emplacements où se trouvent les marmites permettront aux donateurs d'utiliser la technologie sans contact de leur carte de crédit ou de débit pour faire un don», s’est-on félicité.

L'Armée du Salut est une organisation chrétienne internationale implantée au Canada depuis 1882. Elle est présente dans 130 pays.

***

 

 

du même auteur

Le clocher de la cathédrale anglicane Holy Trinity, à Québec. Contraintes de garder leurs portes fermées, les cathédrales anglicanes de Montréal et de Québec se demandent à quoi ressemblera leur été.
2020-06-01 15:23 || Québec Québec

Saison estivale incertaine pour les cathédrales anglicanes

«La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée», écrit l’AECQ dans un communiqué daté du 29 mai.
2020-05-29 16:00 || Québec Québec

Réouverture des lieux de culte: une question de «semaines»

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

articles récents

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus. Parce que, pour nous, la vie humaine est sacrée», affirme Hassan Guillet.
2020-05-28 15:20 || Québec Québec

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus»

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national